Jardin Majorelle : trésors rares et exotiques

Villa Oasis du Jardin Majorelle

Peintre orientaliste né en 1886 à Nancy, Jacques Majorelle est le fils du célèbre ébéniste et décorateur Louis Majorelle. Lors de son premier voyage au Maroc, en 1917, il tombe sous le charme de ce pay aux couleurs uniques. C’est alors qu’il décida de s’y installer, en plein coeur de la Médina. Le paysage et l’environnement seront les inspirations de ses oeuvres (les souks, kasbahs, lieux de la ville, la vie des Marrakchis). Il fera notamment sa première exposition en 1918 dans le hall de l’hôtel Excelsior de Casablanca, lui permettant de dévoiler sa vision du pays.

Villa Oasis au Jardin Majorelle

Jacques Majorelle et la création du Jardin

Dans le quartier de Guéliz, le magnifique jardin marocain d’Yves Saint Laurent a été premièrement créé par le peintre orientaliste Jacques Majorelle en 1931. Inspiré par la culture berbère et passionné de botanique, l’idée de créer un domaine dédié à cette culture lui est venu tout naturellement. Ce dernier y a construit sa maison d’architecte “Bousafsaf” au style mauresque et moderne, d’inspiration art déco de l’époque. Il installa son atelier au rez-de-chaussée et son habitation au deuxième étage. Il y créera notamment des oeuvres qu’il présentera à l’Exposition des Arts décoratifs de 1925 ou même dédiées à l’hôtel Mamounia à Marrakech.

En 1931, assisté par l’architecte Paul Sinoir il crée son nouvel atelier et l’oeuvre vivante qui l’entoure. Ce jardin oriental abrite des centaines d’essences rares et exotiques : cactus, lotus, nymphéas, jasmin, bananiers, bambous, bougainvillées ou même aloès. La plupart de ces plantes sont des trésors que Majorelle lui même a ramené de ses nombreux voyages dans le monde. Exécuté par une main d’oeuvre locale, l’espace sera décoré de fontaines, bassins, jarres en céramique et pergolas dans des styles différents. Vous y trouverez un jardin tropical autour de sa villa, un jardin impressionniste autour d’un long bassin central, tous avec des tonalités vives d’inspiration islamiques et espagnols sur des aires d’oasis.

En 1937, Majorelle créé ce qui va faire la renommée des lieux, le bleu Majorelle. Ce bleu d’un mélange de bleu outremer et de bleu cobalt habille tous les murs de la villa mais également des éléments décoratifs des espaces. Ce n’est par ailleurs qu’en 1947 que cette merveille sera ouverte au public.

À la suite du décès de l’artiste en 1962, le jardin est laissé à l’abandon pendant plusieurs années jusqu’en 1980.

Essences rares et exotiques du Jardin Majorelle

Yves Saint Laurent et Pierre Bergé

En 1980, Yves Saint Laurent et son compagnon Pierre Bergé ont racheté le jardin et la villa. Ce duo emblématique de la mode voyage de l’époque vivront dans la villa Oasis, anciennement Villa de Majorelle, décorée par Jacques Grange dans un style baroque et orientaliste. Les lieux serviront d’inspiration pour les oeuvres et collections du couturier tandis que l’atelier du peintre sera transformé en Musée berbère avec une exposition d’oeuvres de Haute Couture de Yves Saint Laurent. Dans le musée, on retrouve une collection d’objets de cultes, mobiliers, instruments de musique, habits et accessoires qui mettent en évidence la culture, les rites et croyances des Berbères, l’ethnie majoritaire du Maroc. Un espace est également consacré aux oeuvres du peintre Majorelle.

Dans le jardin, le couturier a renforcé le bleu pour lui donner davantage d’éclat et a également ajouté des touches de jaune, orange et vert à l’aide de son ami décorateur Grange. De plus, depuis 2017, à quelques mètres de là, le Musée Yves Saint Laurent aux formes futuristes a ouvert ses portes.

À ce jour, propriété de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, le Jardin Majorelle est l’un des endroits les plus visités de Marrakech.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site officiel du Jardin Majorelle.

 

Informations pratiques

 

Jardin Majorelle : Rue Yves Saint Laurent (Marrakech, Maroc)

Email : info@jardinmajorelle.com

 

Horaires

Ouvert tous les jours de l’année

1er octobre au 30 avril :8h à 17h30

1er mai au 30 septembre :8h à 18h

Mois de Ramadan :9h à 17h

Le jardin et le musée sont accessibles aux handicapés.

Tarifs 

  Jardin  Musée

Tarif Public

70 Dhs (6€) 30 Dhs (3€)
Prix réduit sur présentation de justificatifs  

 Citoyens marocains et résidents étrangers au Maroc

 40 Dhs 10 Dhs

Étudiants universitaires marocains

 25 Dhs 5 Dhs

Étudiants universitaires étrangers

35 Dhs  25 dhs

Associations à but non lucratif

 25 Dhs 25 dhs
 

Bénéficiaires de la gratuité

  

Enfants accompagnés de moins de 12 ans  
Etablissements scolaires nationaux et internationaux (écoles / lycées) :  sur demande écrite  
Agents de voyage – guides touristiques :  sur présentation de la carte professionnelle  
Presse : sur présentation de la carte professionnelle 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *